Tantrum – Twisted In Anguish

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

« Fault »

[Fr] « Pan! Deuxième album de Tantrum, le premier qui présente le nouveau line-up boosté par l’arrivée de J.M Gimenez de Beamtrap, à la basse. Le changement est immédiat. Drive Blind splitté, Tantrum n’est plus uniquement le side-project sous influence Helmet de Pierre Viguier. C’est désormais une machine à distribuer des claques bâtie pour durer et Twisted In Anguish met les choses au point d’entrée par un Mental Rape traînant, raclant et explosif. La rythmique s’est diaboliquement épaissie, complexifiée avec l’arrivée de l’ex-Beamtrap et la voix et la PRS de Pierrot Butch Viguier qui se greffent à elle ou la déchirent, sont parfaites, impeccables, impériales. Attention, ça va devenir une habitude mais ce n’en est pas encore totalement une, et on entend encore quelques réminiscences à 6 cordes de Drive Blind qui pointent leur nez et leur regret ça et là. Qu’à cela ne tienne, rien n’arrête cet album énorme qui fait secouer la tête dans tout les sens. Après Mental Rape et le brûlant Codeîne Like, on déboule sur 3 Alternatives, un poil plus métal, fracassant de noise hardcore, puis encore Hunt Down qui nous amène droit vers The Stomach, monolithique, féroce et gargantuesque. Twisted In Anguish est fait comme ça, vous poussant dans le dos sur chacun des titres, se réservant quelques pauses pour mieux vous sauter à la gueule, c’est ainsi qu’on arrive sur You’re Sick, éprouvé mais béat avec l’impression d’avoir redécouvert l’Amérique, celle d’Helmet, de Quicksand et autres sans quitter la France, celle de Condense, de Beamtrap ou des Portobello. Pour terminer cet énorme travail de sape, c’est Fault qui se charge d’achever l’auditeur stupéfait d’une dernière double cartouche à double basse, sauvage, exultante et exaltante, ultime trace de l’ancienne formule. Produit par David Webber aux studios des Forces Motrices, l’album fait mieux que de restituer l’énorme présence de Tantrum sur scène et le groupe rentre directement dans le cheptel des rares groupes qui comptent et vont compter en France pendant les 10 années suivantes. »

http://www.nextclues.com/records_selected.php?idrecords=1104

[En] Boum! Second album of Tantrum, the first introduces the new line up boosted by the coming of J.M. Gimenez from Beamtrap, on the bass. The change is immediate. Drive Blint splitted, Tantrum is no longer only the side-project under Helmet influence from Pierre Viguier. It is from now on, a smack give out machine, built to stay and Twisted In August set straight from the entrance point with a dragging, scraping and explosive Mental Rape . The rythmic is devilishly more heavy, complicated with the coming of the ex-Beamtrap, Pierrot Butch Viguier’s voice and PRS, wich are grafting on or teasing it; all perfect, faultless, majestic. Beware, it is becoming a habit but it’s not yet, we still hear 6 chords recollections from Drive Blind resurging with regrets hither and thither. Whatever, nothing could stop this huge album wich make swinging your head in every sides. After Mental Rape and the burning Codeiïe Like, we arrive on 3 Alternatives, a little bit more metal, loud of hardcore noise, then Hunt Down going to Stomach, monolithic, savage, and gargantuan. Twisted in Anguish is like that, pushing you on the back for every track, keeeping some pausas to spring up all the better, and then we arrive on You’re sick, exhausted but blissfully happy with the impression of having discovered America a new time, the Helmet’s or Portobello’s one. To end with that fabulous work, it’s Fault, wich takes in charge to complete the listener already stupefected by that last double bass line, still that savage, exhausting and thrilling, the only trace of the last formula. Producted by David Webber in the Forces Motrices studio, this album is more than the mirror of Tantrum presence on the stage …

Tracklist :

1 – Mental rape (3:54) – Noise
2 – Backward (3:24) – Noise
3 – Codeine like ? (3:21) – Noise
4 – 3 alternatives (2:29) – Noise
5 – Hunt down (3:43) – Noise
6 – The stomach (3:35) – Noise
7 – Dry blood (3:24) – Noise
8 – You’re sick (2:59) – Noise
9 – Fault (4:04) – Noise

About the Author